Biographie

Aurèle Marthan

Aurèle Marthan appartient à la nouvelle génération d’interprètes qui possèdent un jeu à la fois virtuose et simple, sans faire l’étalage de la dextérité démonstrative.

étudie le piano et la musique de chambre notamment au CNSM de Paris, à l’Istituto Superiore di Cremona en Italie ainsi qu’à la Royal Academy of Music de Londres où il y obtient son Master. Il a suivi principalement l’enseignement de Denis Pascal, Maurizio Baglini et Tatiana Sarkissova ainsi que, pour la musique de chambre, celui de Philippe Bernold, Emmanuelle BertrandEric Le SagePaul Meyer et actuellement Itamar Golan en sonate avec la flûtiste Mathilde Caldérini. Il a également bénéficié des masterclasses de Pascal Devoyon et Imogen Cooper.

Né le 24 décembre 1986, Aurèle débute le piano à l’âge de 4 ans à Guéthary où il grandit. Après son prix au conservatoire de Bayonne à 16 ans, il intègre la classe de Denis Pascal à Rueil-Malmaison. C’est une rencontre musicale déterminante pour le jeune musicien. Il obtient un Premier Prix d’excellence et de perfectionnement, ainsi qu’un Premier Prix à l’unanimité dans la classe de musique de chambre de Michel Moraguès. Le jeune pianiste s’imprègne ensuite de la technique et de la sensibilité russe auprès d’Elena Rozanova, avant d’intégrer l’Institut supérieur de musique de Crémone, dans la classe de Maurizio Baglini.

Également féru de musique de chambre, Aurèle Marthan a nourri sa passion auprès de Paul Meyer et Eric Le Sage, au sein de plusieurs formations allant de la sonate au sextuor, avant d’intégrer le CNSM de Paris, dans la classe de Philippe Bernold et Emmanuelle Bertrand. Il achève actuellement son master de musique de chambre en duo avec la flûtiste Mathilde Caldérini dans la classe d’Itamar Golan.

En 2009, Aurèle Marthan obtient le 2e prix ainsi que le prix spécial pour l’interprétation de Chopin au concours Claude-Kahn, à Paris. En 2016, il est quart de finaliste du très célèbre concours Reine Elizabeth. Il a obtenu son master de soliste à la fameuse Royal Academy of Music de Londres, où il a suivi l’enseignement de Tatiana Sarkissova.

Aurèle est régulièrement invité à se produire en soliste et en tant que chambriste en France et à l’étranger, salle Pleyel, Maison de la Radio, salle Cortot dans le cadre des “Nouveaux Virtuoses”, aux Invalides, à l’Institut Hongrois, au Théâtre de l’Alliance Française, au Festival Chopin à l’Orangerie de Bagatelle, au Palais des Congrès de Lyon, au Festival de la Vézère, aux Rencontres Artistiques de Bel Air, au Festival Debussy, au Festival international « Les Musicales du Parc de Wesserling », en Italie au Théâtre de Cremona et au Fazioli Hall de Milan, en Corée du Sud au Geoje Art Center et au Busan Cultural Center, à Londres au Steinway Hall, Parliament Chamber et St James’s Church Piccadilly, en Espagne, à Vienne en Autriche, en Allemagne…

Il fera ses débuts à Londres début août prochain avec le triple concerto de Beethoven.
Aurèle a été également invité au Festival international de Colmar dirigé par Vladimir Spivakov en juillet 2018.

Il enregistrera à la fin de l’année son deuxième disque avec les trois concerti pour piano et orchestre en do majeur de Mozart.

Il est le fondateur et directeur artistique du festival “Classic à Guéthary”, et vient d’être nommé directeur artistique du Festival « Classique au naturel » dont la première édition se déroulera à Orthez en mai 2018.

Aurèle est soutenu depuis 2013 par la Fondation Zaleski, « Nouveaux Virtuoses » à Paris et « Talent Unlimited » à Londres.

Site web : www.aurelemarthan.com