Biographie

Aurèle Marthan

L’esprit du concerto KV 415 est saisi par A.Marthan et ses cinq compères avec chic et souriante allégresse. Avec beaucoup de tendresse aussi (merveilleux Andante). Choix idoine pour Mozart dont le pianiste signe ensuite une Sonate KV 282 rêveuse et poétique à souhait. Naturel, vivant, fluide, profondément lyrique, jamais chichiteux, le résultat convainc de bout en bout. Cerise sur le gâteau, le bref Larghetto pour piano, hautbois, clarinette, cor de basset et basson K Anh. 54 (452 a), servi par un profond raffinement des timbres, conclut, impalpable et pareil à un rêve… écrit Alain Cochard sur « concertclassic » au sujet de son disque « Mozart Project ».

Il se fait délicat, présent, élégant, on perçoit une sorte de joie et d’osmose dans ce disque, ça joue comme ça respire, comme ça parle en fait…Rodolphe Bruneau-Boulmier dans l’émission «  En pistes » sur France Musique.

 

Aurèle Marthan appartient à la nouvelle génération d’interprètes qui possèdent un jeu à la fois virtuose et simple, sans faire l’étalage de la dextérité démonstrative …» écrit Victoria Okada à propos de son disque Ravel, enregistré au Fazioli Concert Hall à Sacile, sous le label Polymnie.


Aurèle débute le piano à l’âge de 4 ans. Il étudie le piano et la musique de chambre notamment au CNSM de Paris, à l’Istituto Superiore di Cremona en Italie ainsi qu’à la Royal Academy of Music de Londres où il y obtient son Master de soliste. Il a suivi principalement l’enseignement de Denis Pascal, Maurizio Baglini et Tatiana Sarkissova ainsi que pour la musique de chambre, celui de Philippe Bernold, Emmanuelle BertrandEric Le SagePaul Meyer et Itamar Golan dans la classe duquel il obtient son Master de musique de chambre au CNSM en sonate avec la flûtiste Mathilde Caldérini. Aurèle a également bénéficié des masterclasses de Pascal Devoyon et Imogen Cooper.

Il est invité à se produire en soliste et en tant que chambriste en France et à l’étranger, salle Pleyel, Maison de la Radio, au Couvent des Récollets dans le cadre du Festival des Pianissimes, salle Cortot, aux Invalides, à l’Institut Hongrois, au Festival Chopin à l’Orangerie de Bagatelle, au Festival de la Vézère, aux Rencontres Artistiques de Bel Air, au Festival Debussy, au Festival international « Les Musicales du Parc de Wesserling« , en Italie au Théâtre de Cremona et au Fazioli Hall de Milan, à Londres au Steinway Hall, Parliament Chamber et St James’s Church Piccadilly, à Vienne en Autriche, en Allemagne, en Corée du Sud, en Chine.

Il a fait ses débuts en juillet dernier au 30eFestival International de Colmar dirigé par Vladimir Spivakov, en trio avec Edgar Moreau et Ekaterina Kornishina.

 

Après un premier disque consacré à Ravel, Aurèle vient de sortir son deuxième disque « Mozart Project » sous le label EnPhases en compagnie du Quatuor Hanson, d’Etienne Durantel et des musiciens membres de l’Ensemble Ouranos.

Il participe également régulièrement à des émissions de radio sur France Musique ainsi qu’à la Radio Suisse Romande où il a notamment joué en direct lors du concours Clara Haskil en 2011.En 2016, il est quart de finaliste du concours international de piano Reine Elisabeth.

Il est fondateur et directeur artistique du festival “Classic à Guéthary”, et a pris la direction artistique du Festival « Classique au naturel »dont la première édition s’est déroulée à Orthez en mai 2018.

 www.aurelemarthan.com